• Beurk !!

    Salut !

    Voici un article sur quelque chose qui me choque :

    Manger des insectes !!

    Dans tout les magazines on ne parle que de ça !

    du coup j'ai mené ma petite enquête et sa donne presque envie pour montrer que j'en suis capable ! Voici 8 raisons d'en manger :

     

    1er raison : Des aliments riches en protéines

    Les protéines sont à la base du fonctionnement du corps. D’après des études scientifiques, le taux de protéines des insectes comestibles est supérieur à celui des végétaux ainsi qu’à celui des viandes, œufs et volailles vendus dans le commerce. Il peut atteindre 75% sur extrait sec

    2ème raison : Une solution pour nourrir 9 milliards d’individus d’ici 2050

    Si manger des insectes se pose aujourd’hui en tant que question, il se pourrait que cette question devienne une évidence et une nécessité dans les décennies à venir. Nous serons 9 milliards sur terre en 2050. Pour satisfaire les besoins, la production mondiale de viande va devoir doubler. Cependant, les surfaces agricoles ne seront pas suffisantes pour assurer une telle production. La production et la consommation d’insectes se révèlent être une solution 100 % naturelle pour répondre à ce défi.

    3ème raison : Un élevage avec un faible impact environnemental

    La production de gaz à effet de serre est considérée comme une cause importante du changement climatique. Les gaz à effet de serre les plus importants sont le dioxyde de carbone (C02), le méthane (CH4) et l’oxyde nitreux (N2O). Les élevages traditionnels pour la production de viande contribuent fortement aux émissions . Alors que les insectes ...

    Beurk !! 

    4ème raisons : Une source plus sure de nourriture

    Une des raisons majeures de consommer des insectes serait que les insectes en tant qu’aliments transmettraient moins de maladies vers l’Homme comparé aux sources de viande traditionnelle. La raison ? Les animaux traditionnels que nous consommons sont beaucoup plus proches des humains dans l’arbre de l’évolution que les insectes. Les humains et les animaux d’élevages traditionnels ont beaucoup de maladies communes. Ainsi, de nombreuses maladies qu’on retrouve chez les animaux traditionnels peuvent se développer en mutant chez l’Homme.

    5ème raison : Un taux de conversion inégalé

    Les animaux ne transforment pas toute la nourriture qu’ils ingèrent pour grossir et se développer. Une partie est notamment utilisée par les animaux pour se chauffer. Les insectes ne produisant pas de chaleur, la majorité de ce qu’ils ingèrent est dédiée à la croissance. En effet, avec 10 kg d’aliments, vous produisez 1 kg de viande bovine, 3 kg de viande porcine, 5 kg de volaille et 9 kg d’insecte. Ainsi, produire de grosses quantités de protéines nécessite moins de produits agricoles.

    6ème raison : Une alternative aux productions animales intensives

    Beaucoup d’élevages porcins, bovins et de volailles pratiquent l’élevage intensif pour augmenter le rendement et répondre à la demande. 80 % des poules soit 36 millions d’individus sont élevées de cette manière. Cette pratique se traduit notamment par une forte densité d’animaux et un environnement très différent du milieu naturel des animaux. Les élevages en batteries confinent les animaux dans des cages et l’espace disponible est réduit au minimum vital.
    La forte promiscuité des individus engendre plusieurs types de problème. Des maladies apparaissent fréquemment et entrainent l’utilisation massive d’antibiotiques et d’anxiolytiques. Certains animaux comme les poules peuvent développer des anomalies du comportement (excès d’agressivité,..). Avec l’élevage, le transport et l’abattage des animaux peuvent aussi être sources de problèmes dans certains cas. Le transport peut engendrer des blessures comme des fractures chez les poules.

    7ème raisons : Participe au maintien de la biodiversité

    Plusieurs études scientifiques ont permis de mettre en évidence des liens entre l’entomophagie et le maintien de la biodiversité. Au Malawi, la consommation et la récolte contrôlée d’une espèce de chenille ont permis la sauvegarde de leur arbre hôte et ainsi la préservation de la chenille.
    Même si les élevages d’insectes à des fins alimentaires ont tendance à se développer, une grande majorité des espèces d’insectes consommées en Asie ou en Afrique provient de prélèvements en milieux naturels. Non contrôlés, ces prélèvements peuvent mettre en danger les espèces. L’élevage permet de réduire les prélèvements en milieu naturel par un approvisionnement fiable en insectes comestibles. L’élevage peut aussi réduire la pollution organique en recyclant les déchets agricoles et forestiers dans de l’alimentation de haute qualité.

    8ème raison : Une variété de gouts et de formes

    On compte aujourd’hui près de 1400 espèces d’insectes consommées par l’être humain. La liste peut être consultée via ce lien. Beaucoup de ces insectes comestibles sont des insectes familiers que l’on côtoie depuis toujours. Fourmis, termites, grillons, criquets, chenilles et sauterelles sont par exemple des mets de choix dans de nombreux pays. Les insectes peuvent être déclinés à toutes les sauces : vivant (beurk) , nature, frits ou bouillies, caramélisés, seuls ou accompagnés. On leur associe des gouts très diversifiés, allant de la noix pour les vers de farine au gorgonzola pour les nèpes. Dans le nord-est de la Thaïlande, une étude révèle que 75% des personnes interrogées invoque le gout comme principales raisons de manger des insectes.
    De la fourmi minuscule à la punaise d’eau géante, la taille et la forme des insectes comestibles est d’une richesse incomparable. Seule l’imagination peut limiter les combinaisons de gout et de formes qui peuvent être créées. Ingrédients dans de nombreux plats, les insectes comestibles se retrouvent comme condiments, en apéritifs, en plats principaux ou en dessert. Dans l’ile de Bornéo, des fourmis sont mélangés avec du chili et du sel pour être utilisées comme condiments de certains plats.

     

    Beurk !!

     

     

     

     

     

    Beurk !! 

    Beurk !! 

    Rosa


  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Octobre 2014 à 18:06

    Beurrrrk !!!!!beurk

    Léa

    2
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 16:09

    équerrantbeurk

    3
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 17:59

    je vois que ça ne vous donne pas envie ...

    Rosa

    4
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 18:37

    non merci sans façon  et toi tu mange sa tu as quand meme de drôle de gouts pour un fille

    5
    Samedi 4 Octobre 2014 à 15:35

    Qui t'as dit que je mangeais ça ???

    Je serais peut-être capable de manger une patte de criquet mais bon ....

    Rosa

    6
    Samedi 4 Octobre 2014 à 15:36

    Mais après tout les français mangent bien des escargots ...

    R.

    7
    Samedi 4 Octobre 2014 à 19:04

    bah si tu manges pas sa pourquoi tu fais un article de sa ???

    8
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 15:26

    Lis le haut de l'article !!!

    9
    Dimanche 5 Octobre 2014 à 16:09

    ah OK désoler aww

    10
    angela 29
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 20:33

    DEGOUTANT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!beurk

    11
    Lundi 20 Octobre 2014 à 10:39

    Oui !!!!

    Léa

    12
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 18:58

    Allez savoir pourquoi...Mais quand j’étais petite,j'étais obstinée à manger des criquets...

    Mais rassurez-vous !!!j'ai changé d'avis !!

    beurk

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    13
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 18:59

    C'est qu'est fais le plus gros smiley EUH !!!!NANANANANEREUH !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :